Skip to main content
Actualité

Comment ouvrir un cabinet de naturopathie ?

Par 25 octobre 2022novembre 4th, 2022Aucun commentaire

Ouvrir un cabinet de naturopathie, comment faire ?

La plupart des élèves qui veulent devenir praticien de santé naturopathe cherchent à ouvrir un cabinet de naturopathie, sans savoir que c’est plus difficile qu’il n’y parait. Il existe quantité d’écueils à éviter. Il ne suffit pas, effectivement, d’ouvrir un cabinet de thérapie, de créer son site internet et ses cartes de visite et de s’équiper d’un ordinateur pour lancer son activité de thérapeute.

Tout d’abord, pour ouvrir un cabinet de naturopathie, suivez une formation qualifiante

Beaucoup de gens pensent qu’en ayant lu trois ouvrages ou en ayant suivi quelques weekends de cours, pour une somme dérisoire, cela suffit pour devenir naturopathe et ouvrir un cabinet de médecine naturelle. Pour être crédible, il faut évidemment avoir suivi une formation de naturopathe solide, en 1200 heures. Il faut également que le cursus se déroule en visioconférence en direct ou en salle face à l’intervenant. Nous déconseillons donc formellement de vous inscrire dans une école qui vous propose des cours en e-learning ou des cours par correspondance pour une somme modique, car si le tarif est bas, le niveau des cours l’est aussi.

Or un naturopathe digne de ce nom doit avoir suivi des cours sur la connaissance du corps humain, à savoir l’anatomie, la physiologie, la biologie cellulaire et la pathologie. Sans quoi il ne peut pas mener une consultation de manière intelligente. Il ne fera qu’appliquer des recettes de santé, qu’il recrachera comme un ordinateur, sans comprendre l’intérêt de ce qu’il conseille sur le terrain de santé de la personne qu’il reçoit. De plus, il ne peut pas comprendre les causes profondes des problèmes de santé, ce qui est pourtant la base en naturopathie. Vous ne pourrez donc pas ouvrir un cabinet de naturopathie dans de telles conditions.

Le naturopathe doit aussi avoir la maitrise de la phytothérapie, de la nutrition, des huiles essentielles, des compléments alimentaires (vitamines, oligoéléments, etc.). Cela fait beaucoup de matières thérapeutiques à maitriser. Rien qu’en phytothérapie, vous devrez connaitre les propriétés d’environ 300 à 400 plantes, sans quoi vous ne pourrez pas conseiller utilement votre bénéficiaire de soins.

Comment être crédible pour ouvrir un cabinet de naturopathie ?

Bref, suivre une formation qualifiante, cela ne se fait pas à la va vite, et c’est cela qui détermine vos réelles compétences. Donc il est infiniment préférable, pour rester crédible, de suivre une formation en 1200 heures comme nous le proposons au sein de l’AEMN.

Par ailleurs, sachez qu’en étant formé en 1200 heures, vous pourrez vous inscrire à l’OMNES ou à l’APNF, deux organismes qui crédibilisent la profession de naturopathe. Ces organismes font en quelque sorte office de label de qualité, montrant que vous avez pu suivre une formation qualifiante en naturopathie. Notre école compte d’ailleurs parmi les formations reconnues par ces deux organismes, ce qui démontre notre crédibilité. Et notre approche holistique des thérapies non-conventionnelles font de notre enseignement une formation d’une très grande qualité.

Il existe aussi des pratiques parallèles qui ne vous crédibilisent pas. Le reiki est le meilleur exemple de pratiques qui peuvent vous faire passer pour un charlatan. Evitez aussi le monde de la voyance ou de la médiumnité, qui n’a rien à voir avec la pratiques de médecines complémentaires à la médecine classique.

Les modalités pour ouvrir un cabinet de naturopathie

La création d’un centre de naturopathie peut se faire de plusieurs manières.

Tout d’abord, pour ouvrir un cabinet de naturopathie, vous pouvez démarrer par une activité, soit en libéral, soit en autoentreprise, en marge de votre activité professionnelle. Evidemment, si vous êtes déjà dans le paramédical (infirmière, kinésithérapeute, ostéopathe, etc.) ou si vous avez une structure comme une herboristerie ou une boutique bio, c’est déjà plus simple. Il vous suffit d’intégrer votre nouvelle compétence dans la structure que vous avez déjà. Vous pouvez aussi combiner votre cabinet de naturopathie avec un cabinet d’ostéopathie ou d’hypnose. D’ailleurs, vous pouvez exercer dans un centre qui regroupe plusieurs spécialités, comme la médecine chinoise, l’ostéopathie, l’hypnothérapie, la sophrologie, le yoga, etc. Certaines de nos anciennes élèves ont même exercé comme praticienne naturopathe dans un centre médical.

Si vous n’avez pas de structure, alors vous pouvez en créer une, ou alors rejoindre une structure existante. Vous pouvez aussi développer votre cabinet chez vous, si vous avez une pièce que vous pouvez dédier à cela, et dont l’accès est un peu à part du reste de votre logement.

Si vous n’avez pas de charges de loyer, vous pouvez être autoentrepreneur. Si vous avez un loyer, il faut être en libéral, et pouvoir déduire le loyer comme charge d’exploitation.

Il existe des structures qui louent à la journée ou même à l’acte des espaces de soins ou de consultations pour des thérapeutes. Cela vous permet d’ouvrir un cabinet de naturopathie sans avoir à signer un bail qui vous lie pendant 3 ans minimum.  Voici un exemple de telles locations.

Ouvrir un cabinet de naturopathie, les règles à respecter

Sachez qu’il existe aussi des obligations règlementaires. Vous devez afficher votre copie de diplôme dans votre cabinet de soin. Vous devez aussi afficher vos tarifs, généralement à l’heure. Si vous avez un site internet de présentation de votre activité, vous devez impérativement afficher aussi vos prestations et vos tarifs.

Vous devez éviter de remplacer les médicaments par des compléments alimentaires. De plus, vous ne devrez pas être en blouse blanche, pour éviter d’entretenir une confusion qui pourrait faire croire que vous êtes d’une profession médicale. Vous ne conseillerez pas d’homéopathie, et vous ne pratiquerez pas l’acupuncture, car nous n’avons pas le droit de planter d’aiguilles.

Bien évidemment, vous n’opposerez pas les pratiques des médecines non conventionnelles avec les approches allopathiques de la médecine conventionnelle. Vous n’êtes pas là pour remplacer le médecin, mais pour pratiquer des thérapies complémentaires.

Si vous ne respectez pas ces règles, vous risquez d’être dans le collimateur de l’Ordre des médecins et de la répression des fraudes, et de passer pour un praticien avec des idées sectaires.

Nous expliquons en détail dans notre cours sur l’installation en cabinet quelles sont les principales règles à respecter.

Comment développer son activité ?

Si vous travaillez en parapharmacie ou en magasin bio ou en pharmacie, comme naturopathe conseil en compléments alimentaires, alors c’est simple. Vous êtes en contact avec de la clientèle potentielle pour les services que vous proposez, et vous pouvez donc ouvrir un cabinet de naturopathie en parallèle de votre activité salariée.

Si vous êtes en bonne relation avec le responsable de la pharmacie ou du magasin, il vous est possible de développer très rapidement votre cabinet de cette manière. Certains de nos anciens élèves ont pu développer leur activité ainsi en quelques mois, alors qu’en principe, une ouverture de cabinet permet d’en vivre réellement au bout de 3 ans seulement.

Pour ouvrir un cabinet de naturopathie, vous avez intérêt à prendre relation avec des ostéopathes, des kinés, des pharmaciens, des herboristes, etc. qui peuvent vous envoyer de la clientèle. Certains médecins ou certains centres de thermalisme peuvent aussi vous en envoyer.

Vous pouvez aussi proposer vos services à des entreprises, des salles de sport, des centres de remise en forme, de jeûne, de diète, etc. Il sera aussi utile de prendre contact avec des mutuelles de santé, pour voir quelles sont celles qui remboursent les soins de naturopathie. Vous pouvez vous tenir informé de cette liste en allant sur cette page internet. En revanche, évidemment, les consultations de naturopathie ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Mais si vous voulez rester libre de fixer vos tarifs, il ne vaut mieux pas être reconnu par l’assurance-maladie.

En général, vous fixerez un tarif de consultation comparable à un médecin non conventionné, soit généralement 50 à 60 euro. Evidemment, tout dépend de l’endroit où vous êtes installé et tout dépend aussi de votre notoriété.

Enfin, au sein de votre propre cabinet de naturopathie, vous pouvez vendre aussi des compléments alimentaires et des produits à base de plantes. Cette activité de vente peut aussi être développée sur des foires bio, pour vous faire connaitre.

Acquérir des compétences diversifiées pour ouvrir un cabinet de naturopathie

Vous avez tout intérêt par ailleurs à développer votre activité en étant formé à des disciplines comme la réflexologie plantaire, les soins ayurvédiques, etc. Cela peut amener des services supplémentaires dans votre cabinet de soin, et donc vous pourrez ouvrir un cabinet de naturopathie plus facilement. En fait dans un cabinet de naturopathie, vous pouvez pratiquer :

  • les soins ayurvédiques
  • la réflexologie plantaire
  • les soins d’énergétique chinoise et de médecine traditionnelle chinoise
  • les soins énergétiques par les cristaux
  • le shiatsu
  • les bilans de vitalité
  • l’iridologie
  • les massages ayurvédiques ou autres massages bien être non thérapeutiques
  • le massage amma
  • la phyto aromathérapie, les plantes médicinales, les fleurs du docteur Bach
  • le réglage alimentaire ou la diététique chinoise ou ayurvédique
  • les techniques de relaxation ou d’hygiène vitale (jeûnes, diètes, hydrothérapie, argilo thérapie, etc.)

Pour ne citer que quelques disciplines de médecines naturelles pratiquées souvent par des praticiens de santé naturopathes. Vous pourrez aussi vous spécialiser en naturopathie pour les animaux, pour les sportifs, ou encore contre les allergies.

Enfin, une fois que vous avez reçu la formation en 1200 h, il est conseillé vivement de continuer à s’informer. Il existe des sites web de référence, comme pubmed.com par exemple. Mais vous pouvez aussi vous abonner à des revues de médecines alternatives, comme par exemple la revue Hippocrate.

Comment se faire connaître ?

Il existe pas mal de moyens pour se faire connaitre pour ouvrir un cabinet de naturopathie.

Tout d’abord, vous devez créer un site internet qui présente votre activité. mais attention, il faut régulièrement l’alimenter en contenu, sinon, cela ne sert à rien. Il faut aussi savoir le référencer. Nous vous conseillons par exemple de suivre une formation en digital marketing, qui peut être prise en charge. Vous connaitrez alors les arcanes du référencement, qui vous permettra de bien positionner votre site dans google. Ainsi, si vous êtes naturopathe à Marseille, vous devrez vous faire connaitre dans google en utilisant les mots clés naturopathe et Marseille, pour que les gens qui cherchent sur Marseille puissent vous trouver facilement.

Ensuite, vous devrez faire vos cartes de visite et vos flyers, que vous pouvez distribuer dans les magasins ou sur des salons bio ou de bien être.

Vous avez intérêt à prendre contact avec des journaux locaux et des radios locales. Certains de nos anciens élèvent interviennent parfois dans des médias locaux, ce qui aide à les faire connaitre.

Dans certains cas, vous aurez un article dans un journal local ou même régional, qui relaiera votre activité de médecine naturelle.

Comme vous voyez, ouvrir un cabinet de naturopathie implique de se démener, au moins au début, pour se faire connaître.