Skip to main content
Actualité

Les plantes comestibles et médicinales

Par 16 janvier 2022octobre 24th, 2022Aucun commentaire

Les plantes comestibles et médicinales

On affirme à raison que le chimpanzé possède une pharmacopée de 60 plantes, avec lesquelles il soigne se principaux problèmes de santé.  L’usage des plantes médicinales et comestibles, chez l’Homme, remonte à la nuit des temps. Nombre de plantes sont d’ailleurs à la fois comestibles et médicinales. Certaines d’entre elles étaient vénérées depuis la plus haute Antiquité, telle la sauge ou l’olivier. D’autres plantes ont pu servir pour réaliser des préparations alcoolisées traditionnelles (liqueurs ou vins de plantes). Et la plupart de ces plantes sont consommées en tisanes.

Les aromatiques médicinaux

Les plantes comestibles et médicinales les plus connues sont des aromatiques utilisés aussi en gastronomie. C’est pourquoi nombre de plantes médicinales font l’objet de compléments alimentaires, sans jamais avoir fait partie d’un monopole pharmaceutique quelconque.

Parmi ces plantes, on compte des aromatiques que l’on ajoute dans des plats cuisinés, soit secs, soit frais. Les aromates secs les plus connus sont le thym (Thymus vulgaris), le romarin, le serpolet (Thymus serpyllum), la sarriette (Satureja montana). Nous pouvons ajouter l’origan, la marjolaine, le serpolet ou la mélisse. A ces plantes s’ajoutent les épices tels que le clou de girofle, le poivre, le gingembre, le curcuma, qu’on emploie généralement sec et parfois réduits en poudre.

Beaucoup de ces plantes aromatiques sèches possèdent des vertus digestives. Mais ce serait une erreur grossière de réduire ces plantes comestibles et médicinales à ce simple aspect. Pensez que le romarin (Rosmarinus officinalis)  est aussi utile pour le foie que pour la tonicité musculaire. C’est aussi un aphrodisiaque, au point qu’on le surnomme le ginseng de Provence. Il agit notamment sur la tonicité hormonale aussi bien chez la femme que chez l’homme.

Les aromates frais

Il existe aussi nombre de plantes comestibles et médicinales qui possèdent des propriétés aromatiques à l’état frais. là encore, le curcuma et le gingembre font bonne figure. Citons également toute une série d’herbes aromatiques que l’on cultive volontiers, comme le persil, la menthe poivrée, le basilic, l’aneth, l’estragon, la verveine officinale ou encore la coriandre. Ce sont toutes des plantes à usage médicinal, que l’on peut trouver en huile essentielle ou dans des compléments alimentaires.

Dans la nature, les aromatiques frais sont par exemple le fenouil sauvage, le fenouil des Alpes ou encore l’angélique.

Des légumes sauvages médicinaux

Si on se réfère à des écrits anciens, comme ceux de Dioscoride ou de Pline l’Ancien, on constate que beaucoup de plantes comestibles et médicinales sont à la fois des légumes sauvages et des remèdes. Nous pouvons citer quelques plantes remarquables, dont le nom est bien connu de tous :

Cette plante remarquable est consommée fraiche dans des salades ou en pesto. C’est aussi un pilier de la phytothérapie, comme plante drainante des toxines notamment.

  • L’égopode :

Voici une plante excellente pour les crises de rhumatisme. Mais c’est aussi un légume aromatique délicieux dans un plat cuisiné. Il faut en cueillir des jeunes feuilles encore vert tendre pour parfumer un plat cuisiné. A noter que ce légume sauvage était autrefois cultivé. Elle fait partie des meilleures plantes comestibles et médicinales.

  • La gentiane jaune :

Ici, nous avons affaire à une plante bien connue pour l’apéritif du même nom. Sa racine est utilisée à la fois dans les liqueurs telles que la Suze, et dans des compléments alimentaires toniques du foie et de l’estomac.

  • La christe marine :

Que dire de cette plante des littoraux, à la fois comestible et utile pour la thyroïde, le foie et la cellulite ? C’est en plus une plante délicieuse à cuisiner. Son parfum particulier lui a donné le nom de fenouil de mer.

  • Le pissenlit :

Dans cette plante, tout est utilisable. La racine est torréfiée pour donner un succédané de café. Les feuilles et le boutons floraux sont comestibles en salade. La fleur permet de confectionner une confiture de fleurs ou du vin de pissenlit. Et c’est un dépuratif très connu et largement employé en complément alimentaire.

  • La lavande :

Cette plante aromatique bien connue peut servir à parfumer des crèmes desserts. Il suffit d’en mettre quelques épis pour apporter une saveur lavande d’une grande finesse. Deux sortes sont utilisées. La lavande aspic ou fine, qu’on ramasse en fin de floraison pour avoir son optimum aromatique, et la lavande papillon, qui peut être employée en pleine floraison. On en fait aussi d’excellentes infusions calmantes.

  • L’ortie :

La dernière plante que nous citerons et l’une des plus connues des plantes comestibles et médicinales. Là encore un incontournable des plantes comestibles et médicinales. On la consomme volontiers dans des soupes délicieuses.

Nous vous invitons d’ailleurs à découvrir ces plantes au cours de nos stages botaniques que nous organisons chaque année dans le Vercors, le Midi et la Haute Maurienne. Nous vous apprenons au cours de ces stages à en maitriser la cueillette.

Vous pouvez aussi prendre connaissance de notre chaine YouTube, dans laquelle nous publions de nombreuses vidéos sur les plantes comestibles et médicinales.

Enfin, nous vous proposons un site d’informations de plus en plus complet sur les plantes comestibles et médicinales, ainsi que sur les champignons comestibles et médicinaux.